2676L’utilisation du pistolet aérographe varie selon la surface enduite de peinture et le résultat convoité par le peintre. En plus du bon pistolet vaporisateur à peinture, l’artiste peintre-aérographeur doit veiller à ce de conserver la juste pression d’air.

La peinture peut éventuellement être apposée sur différente zone de travail, comme de la toile, du métal ou du carton. En utilisant une gâchette équipée d’une aiguille excessivement petite qui active l’ouverture au degré convoité par le peintre, le peintre maîtrise la dose de peinture atomisée. Cette ouverture maîtrise le dosage de peinture à envoyer sur la surface. 3 catégories aux caractéristiques distinctes rassemblent tous les genres d’aérographes. Dépendamment de l’expérimentation et le budget du peintre, quelque genre d’airbrush sont plus adaptés à ses besoins. Le principal attribut est la manoeuvre effectuée par le peintre pour lancer le déversement de la peinture. Le système pour approvisionner la peinture dans la chambre intérieure du vaporisateur, est la seconde et le centre à partir duquel la peinture et l’air se combinent, est le 3e.

La peinture à l’aérographe est excessivement commune dans la manipulation photographique, et dans la fabrication d’illustration commerciale et dans l’illustration de livres. L’aérographe a été utilisé pour remanier la photographie, un certain temps avant l’avènement du digital.

La peinture à l’aérographe est utilisée par l’équipe maquillage au petit écran comme au théâtre pour mettre facilement des produits de maquillage. La manière habituelle avantage l’application au pinceau, tandis que l’aérographe atomise le maquillage sur le corps.